Reconversion : comment faire pour devenir architecte paysagiste ?

29 septembre 2022
Reconversion : comment faire pour devenir architecte paysagiste ?

Les métiers en espaces verts regroupent un important ensemble de compétences et une expertise diversifiée à acquérir par les professionnels. Les architectes paysagistes, les jardiniers de particuliers ou des espaces publics, les techniciens du bâtiment spécialisés en aménagement paysagers, se passionnent pour leur métier grâce à la nature qu’ils côtoient et qui leur offre des surprises ou des défis chaque jour. 

Comme de nombreuses passions, on peut les découvrir au fur et à mesure de son parcours et à mesure qu’on les cultive, jusqu’à vouloir en vivre pleinement et donner un nouveau sens à son activité professionnelle.

Les métiers du paysage attirent de nombreuses reconversions professionnelles, seulement l’expertise requise peut-être un frein pour certaines personnes qui s’interrogent sur leurs capacités avant de passer le cap : 

« – j’adore m’occuper de mes massifs et de mes arbres, mais je n’ai jamais construit de terrasse ou installé de clôture… »

« – j’ai la main verte avec mes orchidées, mais aurais-je la même réussite avec une haie de thuyas ? »

« – je connais parfaitement les variétés et j’adore associer les végétaux pour construire un paysage, mais j’oublie tout le temps d’arroser mes plantes et ne sais absolument pas installer un arrosage automatique »

Professionnel du métier façonnant son expertise grâce aux années de pratiques en tant que jardinier dans le 77, Saint Germain Paysage vous propose un guide en 5 étapes pour devenir un jardinier-paysagiste émérite :

Frottez-vous à la rudesse physique et climatique du métier pendant une première année test dans des entreprises. Expérimentez bien les 4 saisons ! La construction d’une terrasse au soleil en été, ne ressemble pas à l’arrachage de ronce sous la pluie hivernale.

Plusieurs possibilités : formation pour adulte en alternance, CAP, BAC pro, BTS, DE paysagiste ou stage en entreprise. Sinon la démonstration d’une grosse dose de bonne volonté allié à une faible prétention salariale, lors d’un entretien d’embauche dans une entreprise. Favorisez l’alternance et des entreprises où vous vous sentirez bien et n’hésitez pas à changer !

  1. A l’issue de cette année test posez-vous les bonnes questions : Qu’avez-vous préféré ? Pourrez-vous pratiquer avec plaisir ce métier ? Avez-vous les compétences nécessaire pour faire évoluer votre carrière en espaces verts ?
  2. Vous êtes sûr de vouloir en faire votre métier mais il vous manque certaines compétences, revenez à l’étape 1 et choisissez une formation ou une entreprise qui vous permettra d’acquérir les compétences nécessaires à l’orientation de carrière choisi. Être salariés dans une entreprise vous permettra de vous spécialiser dans certains aspects souhaités du métier.
  3. Vous avez les compétences requises et votre âme entrepreneuriale vous encourage à créer votre structure ? Faisons un petit point sur les conditions pour accomplir sereinement ce projet. D’abord les compétences inhérentes à n’importe quelle gestion d’entreprise : juridique, managériale, commerciale, gestion, marketing, expertise du marché. Et les compétences techniques liées à l’activité de paysagiste : reconnaissance des végétaux pour adapter leur conduite, définir un état sanitaire des végétaux et adapter les solutions phytosanitaires, connaitre parfaitement les cycles des végétaux pour adapter le programme d’entretien au plus près des besoins biologique, proposer des solutions écologiques efficaces, analyse des sols pour adapter les travaux et amendement requis, travailler le béton, le bois pour l’aménagement extérieur, la VRD et le terrassement, la conduite d’engin, l’organisation de chantier. Une liste qui s’agrandira au fur et à mesure de votre offre, mais les éléments cités seront les compétences les plus souvent requises par vos futurs clients. Ils attendront une qualité de conseil et une expertise pour répondre à leur question, solutionner les problèmes et adapter le plus justement les solutions aux typicités de chaque projet.
  4. La forme juridique de votre entreprise est essentielle puisqu’elle définira votre activité. Les micro-entreprises ne permettent pas de pratiquer en tant que jardinier et vous ne pourrez choisir cette forme juridique que pour faire du conseil, de la formation ou de l’architecture paysagère. Une société de service à la personne sera idéale pour de l’entretien de jardin particulier, mais ne vous permettra pas de répondre à des travaux de création paysagère. Enfin la SARL est le modèle le plus utilisé par les sociétés d’espaces verts jusqu’à aujourd’hui et vous permettra d’avoir une offre très diversifiée, cependant nous vous conseillons le modèle SAS plus adapté de nos jours.

Nous espérons avoir pu vous aider et serons ravi de vous accueillir dans notre entreprise familiale qui propose une offre de service très diversifiée, vous permettant de découvrir ou d’expertiser sereinement ce métier de passionné.

N’hésitez pas à contacter notre entreprise de paysagiste dans le 77, nous serons heureux de répondre à vos questions.

Nos articles similaires

Peut-on abattre un arbre de plus de 30 ans ?
Peut-on abattre un arbre de plus de 30 ans ?
08 octobre 2023

Quel bonheur d’avoir des arbres dans son jardin ! Plus ils vieillissent, plus ils sont beaux et chargés d’histoire. Mais plus ils peuvent potentiellement être dangereux et malades. Il est parfoi [...]

Quels arbres attirent les moustiques ? Comment s’en protéger ?
Quels arbres attirent les moustiques ? Comment s’en protéger ?
26 juin 2023

Certains types d'arbres peuvent attirer les moustiques dans votre jardin, mais cela peut varier en fonction de nombreux facteurs, tels que le lieu géographique, la saison, les conditions météorolog [...]

Quels arbres poussent le plus vite ?
Quels arbres poussent le plus vite ?
12 avril 2023

Il existe plusieurs espèces d'arbres qui poussent relativement vite, en fonction de leur environnement et des conditions de croissance. Ils peuvent atteindre leur maturité en quelques mois ou année [...]

Couper un arbre en toute sécurité : les 7 étapes clés
Couper un arbre en toute sécurité : les 7 étapes clés
27 février 2023

Quel que soit le type d’arbres : des arbres fruitiers, des persistants ou d’ornement, couper, élaguer ou abattre un arbre est un exercice périlleux et difficile réservé aux professionnels. Sa [...]

Une question ? Appelez-nous au

01 60 35 99 84